Facebook : il est désormais possible de voir toutes les publicités commandées par une marque

Après le scandale Cambridge Analytica, Facebook continue ses efforts de transparence. Le réseau social annonce de nouvelles mesures sur les publicités, avec pour but de prévenir de nouveaux abus.

La publicité sur Facebook frappe souvent très juste. En utilisant vos centres d’intérêt et en analysant vos habitudes, le réseau social crée un profil pour chacun de ses utilisateurs et fait automatiquement le lien avec les annonceurs, pour que les publicités créent un plus grand nombre de clics.

Conséquence du scandale Cambridge Analytica — qui avait vu les données de 87 millions d’utilisateurs être utilisées à des fins politiques — Facebook fait désormais le tri dans ses pubs. Pour forcer les annonceurs à être plus responsables, le réseau social va leur retirer leur droit à l’anonymat. Sur une page, il sera possible de voir toutes les publicités commandées par une marque, y compris si celles-ci ne vous sont pas destinées.

Un bouton « Information et publicités »

Admettons que vous vous rendiez sur la page d’une marque, d’un groupe politique ou d’un média. D’ici quelques heures, il sera possible de cliquer sur le bouton « Informations et publicités » pour voir toutes les publicités Facebook, Messenger et Instagram que cette page a achetées.

Une démarche intéressante qui a de quoi faire paniquer les marques, qu’on imagine mal se réjouir de voir leurs recettes marketing dans la nature. Pour l’utilisateur, c’est aussi un moyen de mieux comprendre le fonctionnement d’une page et son ciblage. Facebook précise que toutes les publicités seront visibles, y compris celles qui n’ont rien à voir avec vos centres d’intérêt.

Autre possibilité offerte par cette fonction : signaler une publicité. Si un compte vous semble diffuser du contenu suspect, comme des arnaques ou des messages de haine, vous pourrez jouer le rôle de modérateur en prévenant Facebook d’un éventuel abus. Un bon compromis pour le réseau social, qui a toujours eu du mal à contrôler les publications, et qui est souvent critiqué pour son manque de fermeté. Avec 2 milliards de nouveaux surveillants potentiels, la fiabilité des publicités pourrait être améliorée, et Facebook espère sûrement éviter le prochain Cambridge Analytica.

Empêcher les débordements politiques

D’autres nouvelles fonctionnalités vont faire leur apparition sur les pages d’ici quelques heures, à commencer par un bouton « Plus d’informations ». Il sera ainsi possible de voir la date de création d’une page ainsi que ses éventuels changements de nom, pour s’assurer de son authenticité.

Enfin, Facebook annonce de nouvelles mesures pour empêcher les fils d’actualité de se transformer en armes politiques. Déjà expérimentées aux États-Unis, les archives électorales vont être élargies au Brésil pour les élections présidentielles d’octobre. Les publicités politiques seront annoncées comme telles et enregistrées dans une base de données accessible à tous. En cherchant le nom d’un candidat, il sera ainsi possible de voir toutes les publicités commandées pour ou contre lui, et de voir qui a payé la facture.


Deprecated: Le fichier Thème sans comments.php est obsolète depuis la version 3.0.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/attakinf/public_html/wp-includes/functions.php on line 5613

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *