20 ans de règne : Témoignage inconditionnel d’un intellectuel Latino-Américain

Luis Aguero Wagner  auteur du livre (Sahara marocain, au-delà du Sahara Occidental) , qui s’est déplacé  déjà au Maroc pour se rendre à la ville d’Oujda suite à une invitation du forum des hommes d’affaires Amérique Latine-Maroc a publié récemment dans le site (novaparaguay)  un article concernant la commémoration du 20é anniversaire de l’intronisation du roi Mohammed VI .

Dans cet article  le journaliste paraguayen évoque  en langue espagnole les faits ayant fortement marqué le Maroc ces deux dernières décennies,  nous rapportons à notre lectorat la traduction exhaustive de cet article sous le titre « Roi Mohamed VI: 20 ans de règne »:

« Le peuple marocain célèbre le 30 juillet 2019 le 20é anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Vingt ans de profonds changements ont complètement transformé le Maroc. Depuis son accession au trône en 1999, le roi du Maroc a entrepris une série de réformes constitutionnelles, politiques, sociales et économiques favorisant l’instauration d’une société moderne et démocratique dans le pays. Les réformes entreprises dans différents domaines ont consolidé la stabilité politique et économique du Maroc et en ont fait un pouvoir régional. Ainsi, le citoyen marocain a été au centre de toutes ces réformes visant à promouvoir les droits de l’homme, à consolider les institutions démocratiques et à assurer le développement humain et la prospérité de la société.

Pour ne citer que certaines de ces réformes, il est extrêmement important de souligner la réforme du code de la famille, promue en 2004 par le roi Mohammed VI, qui constitue une étape importante dans la lutte pour l’égalité des sexes, plaçant le Maroc au centre des préoccupations. l’avant-garde du monde arabo-musulman dans le domaine des droits des femmes. L’Initiative nationale pour le développement humain, lancée en 2005 au Maroc pour lutter contre la pauvreté, l’exclusion et la précarité, est également mise en avant.

De même, des institutions importantes ont été créées et renforcées, telles que le Conseil national des droits de l’homme, le médiateur, les tribunaux administratifs, etc.

En ce qui concerne la lutte contre l’extrémisme religieux et le terrorisme, le Maroc s’est imposé comme un modèle pour la région, promouvant les valeurs de tolérance et de modération, des principes revendiqués par la religion islamique. En ce sens, l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams et des prédicateurs a été installé, où de nombreux étudiants viennent de pays amis d’Afrique, d’Arabes et d’Europe.

En 2011, le pays a adopté une nouvelle constitution d’avant-garde, qui couronne un processus de réforme dense et consacre les droits de l’homme et la liberté d’expression, le renforcement du pouvoir exécutif, l’indépendance de la justice et la préservation du caractère pluriel de la démocratie. Identité marocaine

De même, le gouvernement marocain a pris d’importantes mesures économiques qui ont contribué à la croissance économique du pays. L’ouverture économique et financière et l’adoption d’une stratégie sectorielle diversifiée (agriculture, tourisme, industrie, énergies renouvelables, logistique, etc.) ont contribué à la transition économique du Royaume, en faisant un pôle d’attraction pour les investissements étrangers.

En ce qui concerne les grands projets de travaux et de développement, le règne du roi Mohammed VI a été marqué par le déploiement d’un important réseau d’infrastructures. Le Maroc dispose actuellement d’un réseau ferroviaire moderne de 2 200 km et de près de 2 000 km d’autoroutes, d’une plate-forme aéroportuaire très avancée, du premier train à grande vitesse d’Afrique et du port international de Tanger MED, considéré comme le plus grand centre logistique d’Afrique et de la Méditerranée. , connecté à plus de 186 ports et 77 pays.

Le Maroc a adopté ces dernières années une politique étrangère proactive et réussie. Les deux décennies du règne du roi Mohammed VI ont révélé d’importantes réalisations dans le domaine de la diplomatie, qui ont enregistré de grandes avancées et de nombreux succès, capitalisant sur la crédibilité du Royaume sur la scène régionale et internationale.

En plus de consolider ses relations avec ses partenaires traditionnels et proches géographiquement, le Maroc, sous la direction du roi Mohammed VI, a développé une coopération de solidarité Sud-Sud avec les pays africains (au-delà de l’Afrique de l’Ouest) et latino-américains. Le retour du Maroc aux institutions de l’Union africaine, en 2017, a culminé dans les acquis de la diplomatie marocaine pour réaffirmer la dimension africaine du Royaume qui se positionne actuellement comme le premier investisseur en Afrique de l’Ouest et le deuxième sur l’ensemble du continent. »

Nous soulignons sans complaisance que cet intellectuel paraguayen qui défend inconditionnellement le royaume du Maroc, s’engage dans le cadre du forum des hommes d’affaires Amérique Latine-Maroc  à défendre aussi l’ intégrité du territoire marocain étant fort convaincu de la souveraineté du royaume sur son Sahara et de la légitimité de cette cause que défend le roi Mohammed VI et tout le peuple marocain .


Deprecated: Le fichier Thème sans comments.php est obsolète depuis la version 3.0.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/attakinf/public_html/wp-includes/functions.php on line 5613

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *