Qui profite des dons dédiés aux réfugiés de Tindouf ?

Une fois encore Brahim Ghali est dénoncé . En effet le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf a élabore un document sur les dossiers du front Polisario ( Brahim Ghali coupable de corruptions) .La société civile espagnole procède à une collections de dons humanitaires importants qui seront dédiés  aux réfugiés  sahraouis de Tindouf .

La question qui se pose alors et de savoir si les détenus des camps de Tindouf vont-ils en bénéficier ou , comme d’habitude , seront-ils partagés par l’entourage de Brahim Ghali qui s’est marié à 23 reprises .

Quelles fortunes a-t-il cumulées   pour pouvoir entretenir un tel nombre de femmes ; la fortune tentaculaire est tellement importante qu’il ne s’est même pas soucié des 200 millions de dinars algériens que lui a volé son neveu.

Comment Brahim Ghali a construit des logements en dur à Tindouf et à Mheriz ?

Son épouse est toujours à bord de véhicules flambant neufs.

Son fils n’hésite pas  à réquisitionner des véhicules du ministère de la défense  .

Les enfants des détenus , communs des mortels , sont tous appelés à faire la guerre alors que ceux de ses proches sont épargnés . par ailleurs ce responsable a permis à ses enfants de poursuivre des formations prestigieuses à l’étranger au détriment de la jeunesse sahraouis marginalisée.

Ayant occupé plusieurs postes de responsabilité , Brahim Ghali a toujours exploité une énorme quantité de carburants dont il vendait une partie importante en toute impunité au nord de la Mauritanie.

Depuis son arrivée à la tète du front grâce à son mentor du palais d’El Mouradia , son frère Ali Ould Sayed El Mostapha bénéficie importante quantité de carburants mensuellement qui dépassent la quantité réservée à tous les organismes du front .


Deprecated: Le fichier Thème sans comments.php est obsolète depuis la version 3.0.0, aucune alternative n’est disponible. Veuillez inclure un modèle de comments.php à votre thème. in /home/attakinf/public_html/wp-includes/functions.php on line 5613

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *